Album : Diapo Accueil (2 photos)
 
 
 
 

9ème Rendez-Vous APIA, le 2 decembre 2009, Paris

« Dirigeants, administrateurs, banques : quels enseignements, quelles nouvelles règles de gouvernance ? »

 


 

LES ENSEIGNEMENTS-CLES

 

Après la phase aigüe de la crise, qui a touché les entreprises de plein fouet et la période des mesures d’urgence, vient le temps des enseignements et celui de la place de fonctionnements nouveaux, ou le rappel de principes de bonne gestion parfois oubliés
Il convient pour cela de prendre de la distance, et d’élargir ses horizons.

 

Les principaux enseignements de cette matinée en matière de gouvernance

 

- Encourager la recherche d’administrateurs intègres et compétents dans les Conseils d’administration.
- Bien clarifier le rôle de chacun et ses limites : actionnaire, dirigeant, administrateur, banquier.


- Leur donner les moyens de leur action par :
  la mise à disposition d’informations structurées, compréhensibles, et en temps utiles sur tous les dossiers sensibles,
  Insister sur l’importance d’une information financière de qualité, propre à l’anticipation et à l’évaluation du risque, avec les  

instruments de mesure adéquats :
 en particulier, encourager le chef d’entreprise à considérer le BFR et le free cash flow comme des instruments de gestion   stratégiques, avec un reporting idoine, devant être intégrés dans les schémas de rémunération des dirigeants.
 intégrer à la réflexion stratégique la structure de financement :
en conseillant sur le renforcement éventuel des fonds propres et les moyens de ce renforcement
en adoptant une attitude distanciée et prudente sur les LBO, en particulier quand ils sont successifs
en encourageant un dialogue institutionnalisé, normé, transparent, anticipatif et prospectif avec les banques
aidant les dirigeants à comprendre les critères de jugement et les systèmes de notation des banques, directement liés à la capacité de l’entreprise à produire du cash;


- Encourager le recours aux conseils externes dès que la situation l’exige.
- Normaliser la prise de risque et l’accompagner des politiques de couverture adaptées.
- Mesurer, particulièrement en période de difficulté le risque induit par la qualité d’administrateur, et ses corollaires en terme de niveau d’exigence, et de vigilance.

 

Les recommandations aux banques


- Transparence sur leurs critères d’évaluation : expliquer à leurs clients comment ils sont notés et leur communiquer les évolutions.
- Prise en compte de la qualité de la gouvernance, des dirigeants, la qualité et la transparence de l’information financière, la qualité des prévisions.
- Limitation du turnover actuellement trop important, les entreprises clientes ont besoin de connaître leurs interlocuteurs : la confiance se bâtit dans le temps.




 

 

 

 
Dernière modification : 14/11/2014

Nos Réalisations

Guide pratique APIA

Nos partenaires